XC Analytics


Le mot de l'équipe

La série continue avec ce deuxième billet d'Alain, qui est aussi la suite logique du premier. Ici, il étudie non plus quelques cercles, mais la montée en thermique dans son ensemble, sur des vols réalisés lors de célèbres journées. On en apprend ainsi davantage sur les spécificités du vent, et l'importance de la méthode choisie pour bien appréhender les phénomènes de la masse d'air.


Le mot de l'équipe

Avec l'équipe de XC Analytics, nous souhaitons donner la parole à des pilotes, chercheurs, moniteurs, et à tous les spécialistes du Vol Libre et du Vol en Planeur, pour apporter leur expertise et leur point de vue sur des sujets qui les passionnent, et qui, nous l'espérons, vous passionneront aussi. Pour commencer cette série du XC Lab, Alain Arnaud, ingénieur retraité et parapentiste, va vous faire découvrir sa méthode d'analyse des traces, et les enseignements qu'il en tire.


Introduction

L’une des grandes questions lors de la préparation d’un vol de cross en parapente réside dans l’estimation, pour une journée donnée, de l’heure minimale d’extraction. Cette estimation difficile permet alors de se donner un horaire d’arrivée convenable sur site. Et, il est préférable d’arriver à la bonne heure, car :

Au travers d'articles dédiés à à la recherche et à l'analyse, l'équipe de XC Analytics présentera ici ses dernières trouvailles, auxquelles vous êtes invités à participer ! Et pour commencer, de quoi prendre en main l'application.
Page 2 sur 2